aide au permis B

L’aide au permis de conduire. Se faire financer son permis B

En France, la préparation d’un permis de conduire coûte affreusement chère. Son montant est d’environ 1200 € et cette somme peut rapidement grimper au fur et à mesure que la personne est obligée de repasser ses examens de conduite. Heureusement que des aides financières sont accordées aux individus qui doivent impérativement avoir un permis de conduire pour être intégré sur le marché du travail. Ainsi, voici ce qu’il faut savoir autour de ce type d’aide.


-
-

-

À qui s’adresse l’aide au permis de conduire

L’aide financière pour le permis de conduire est accordée dans le cadre de deux dispositifs distincts :

  • Premièrement, elle est versée par l’APRE ou l’Aide Personnalisée de Retour à l’Emploi dont les bénéficiaires sont les personnes à qui on a attribué la RSA ou Revenus de Solidarité Active.
  • Et deuxièmement, elle prend la forme de l’aide au permis de conduire B dont les demandeurs d’emplois des catégories 1,2, 4 ou 5 sont les bénéficiaires. Ils s’agit des individus en recherche active d’emploi continu qui s’y sont inscrits au moins depuis 6 mois. Toutefois, dans le cas d’une promesse d’embauche en CDI, en CDD ou en cas d’intérim d’au moins 3 trois mois nécessitant un permis de conduire, l’aide au permis de conduire peut être accordée.

-

Comment faire une demande d’aide financière au permis B

Pour demander une aide financière au permis de conduire, il faut s’adresser au référent habituel, c’est-à-dire, au CDAS ou à l’assistante sociale pour les personnes bénéficiaires du RSA

Pour les demandeurs d’emplois, il faut s’adresser au Pôle Emploi auquel on est inscrit. Il faut que l’intéressé fasse la demande avant son inscription à l’auto-école. Notons qu’il est libre de choisir l’auto-école à condition que celle-ci se trouve dans les environs.

-

Le montant de l’aide au permis et les modalités de versement

Il faut savoir qu’on n’accorde qu’une seule aide par personne. Le montant peut atteindre 1500 € pour l’APRE, tandis que pour les demandeurs d’emploi, il est forfaitairement fixé à 1200 €.

L’aide est exonérée de cotisations sociales, de CSG, ou encore de CRDS. Pour les demandeurs d’emplois ou pour les bénéficiaires du RSA, l’aide est versée en 3 fois par virement. Pour le cas des demandeurs d’emploi, elle est directement versée à l’auto-école choisie par l’intéressé. La répartition du versement de l’aide se fait comme suit :

  • les 400 premiers euros seront versés avec la justification de l’inscription et du suivi de la formation au permis de conduire.
  • Les 400 euros suivants seront versés si l’intéressé a réussi à l’examen du Code de la route.
  • Et enfin, les derniers 400 euros seront virés en justifiant de l’obtention du permis ou en présentant le document justifiant de 2 participations à l’examen

Related posts:

Une réflexion au sujet de « L’aide au permis de conduire. Se faire financer son permis B »

  1. Uwamahoro

    Dommage qu’il faille en général être inscrit(e) depuis au moins 6 mois à Pôle-Emploi pour pouvoir prétendre à un quelconque soutien.
    La nécessité de promesses d’embauche me paraît aussi absurde puisque la plupart du temps, le permis sera exigé avant une quelconque promesse et son absence éliminatoire.
    Les autorités compétentes devraient plutôt soutenir tout demandeur d’aide qui a de réelle chance d’employabilité dans un futur proche au lieu de se cantonner aux exigences de délais absurdes

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>